Gianina Cărbunariu

Gianina Cărbunariu (1977) est considérée comme «l'enfant terrible» du théâtre contemporain roumain. Elle commence ses études dramatiques en 1999 à l'Université Nationale de Théâtre I. L. Caragiale et Film Arts de Bucarest, département mise en scène. Trois ans après ses études, quelque chose commence à changer dans le milieu du théâtre contemporain roumain. Avec trois camarades, Cărbunariu fonde un nouveau concours de théâtre qui est rapidement devenu une plateforme passionnante pour de nouveaux dramaturges. Ce groupe, appelé DramAcum, a donné un nouveau visage au théâtre roumain, le plus fort depuis la chute du communisme. Non seulement DramAcum encourage les productions nouvelles, mais il permet de nouvelles traductions d’oeuvres écrites dans des langues européennes peu diffusées. 

La première pièce de Gianina Cărbunariu, intitulée Stop the Tempo, est son travail le plus connu internationalement; elle est considérée depuis par la critique comme «la crème de la génération des nouveaux dramaturges». En 2004, la pièce a été invitée à la Biennale de Wiesbaden (Allemagne). Depuis, elle a tourné à Paris, Berlin, Dublin, New York, Istanbul, Vienne, Nice et Leipzig. Sa deuxième pièce, Kebab, écrite en partie lors d’une résidence internationale au Royal Court Theatre à Londres, a été interdite pour son «langage indécent» par un théâtre privé à Bucarest quelques jours seulement avant la première. Après avoir été soutenue par Teatrul Foarte Mic Théâtre de Bucarest (un groupe qui a aussi encouragé la carrière de metteur en scène de Carbunariu), Kebab est devenue l'une des productions les plus fréquemment présentées à l'étranger et a attiré l'attention des théâtres du monde entier, du Japon au Royaume-Uni et du Danemark à la Grèce.

Ces dernières années, le nom de Gianina Cărbunariu a été constamment mis en avant par les critiques de théâtre roumain pour le Prix européen Nouvelles Réalités Théâtrales. À 33 ans, elle a été choisie par les médias roumains comme l'une des 100 femmes les plus influentes dans la société roumaine d'aujourd'hui.

Gianina Cărbunariu a écrit et mis en scène Solitaritate.
Une production du Teatrul National Radu Stanca Sibiu et du Théâtre National/Bruxelles. En collaboration avec le Festival d’Avignon.