October 26, 2020
casino

Le rappeur Meek Mill qualifie le Vegas Resort Casino de ” raciste ” après son bannissement

Qui est Meek Mill ?

Meek Mill est le nom de scène de Robert Rihmeek Williams, rappeur de 32 ans originaire de Philadelphie, qui a enregistré pour de nombreuses maisons de disques au fil des ans. Williams a été impliqué dans plusieurs incidents. À 18 ans, il a été arrêté pour possession illégale d’une arme à feu et agression d’un membre de la police. En 2008, il a été condamné à une peine d’emprisonnement de 11 à 23 mois pour possession d’armes à feu et trafic de drogue, mais il a été libéré en 2009 et mis en liberté conditionnelle pendant cinq ans. En 2012, Williams a été reconnu coupable d’avoir enfreint les conditions de sa libération conditionnelle et son permis de conduire lui a été retiré. Il a violé la probation à plusieurs autres reprises au cours des années qui ont suivi et a fait quelques courts séjours en prison. Après le dernier de ces séjours, Williams a été libéré de prison le 24 avril 2018.

Le policier impliqué dans l’affaire initiale en 2007 a potentiellement été accusé d’avoir mal géré l’arrestation et Williams a fait appel de l’affaire devant la Cour suprême de Pennsylvanie, ce qui a entraîné sa plus récente libération de prison.

Incident à Las Vegas

Meek Mill accuse un casino et un hôtel de Las Vegas d’être “raciste” après avoir été banni de l’établissement. Le casino a également menacé de porter plainte contre lui pour intrusion. Le rappeur y a répondu par une série de vidéos et de tweets. L’hôtel en question est le Cosmopolitan. Il aurait été au casino le dimanche pour aller aux concerts de DJ Mustard. Toutefois, à son arrivée, il a été accueilli par l’équipe de sécurité de l’hôtel, qui ne l’a pas laissé entrer dans les lieux. Meek Mill a écrit sur le réseau social Twitter : “Toute personne issue de la culture afro-américaine ne devrait jamais mettre les pieds dans l’hôtel Cosmopolitan, manifestement les gérants y sont vraiment racistes … quelque chose doit vraiment être fait à Las Vegas pour ce qu’ils font aux Noirs.” Il a continué à tweeter : “Ils disent aux rappeurs de couleur de peau noire qu’ils sont bannis des établissements… ils m’ont juste dit que j’étais en violation de propriété et j’allais être arrêté. Pourtant, je me suis déjà rendu dans cet établissement une fois à une fête de [Jay-Z] sans incident !”

La réaction de l’hôtel

L’hôtel Cosmopolitan a par la suite fait une déclaration sur l’incident à une station radio locale. Ils ont dit : “La politique de l’entreprise est de ne pas faire de commentaires sur des questions d’ordre juridique. La sécurité de nos invités reste toujours notre priorité absolue.” Joe Tacopina, l’avocat du rappeur, a envoyé une lettre à l’hôtel au sujet des incidents. « Nous avons appris que le Cosmopolitan tient à jour une liste d’artistes afro-américains qui devraient se voir refuser l’accès pour la simple raison de la couleur de leur peau. Un tel comportement constitue en soi de la discrimination, en violation de la loi fédérale et des lois de l’État, et vous expose à d’importants dommages pécuniaires. Nous vous prions instamment de présenter rapidement des excuses à M. Williams et de lui accorder un accès immédiat. Au cas où vous ne tiendriez pas compte de ce seul et unique avertissement, nous avons l’intention d’exercer tous les recours légaux contre vous.”

Derniers développements

Selon un rapport de TMZ, le rappeur a été impliqué dans un incident précédent au Cosmopolitan dans lequel il y a eu une bagarre avec des agents de sécurité. De ce fait, le rappeur n’a pas été autorisé à entrer dans les locaux. L’avocat du rappeur a donné une réponse ferme à ces allégations. Il l’a fait savoir àTMZ : “Meek Mill n’a jamais été impliqué dans une bagarre dans les lieux, jamais, et je défie le Cosmopolitan de produire une vidéo d’une telle altercation ou un rapport d’incident. L’affaire contre le Cosmopolitan va avoir une suite.”